Forum de discussion des joueurs du LARP Sabbat de Vampire: La Mascarade à Montréal
 
AccueilS'enregistrerConnexion
Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs
Partagez | 
 

 Document explicatif sur le Sabbat

Aller en bas 
AuteurMessage
Pierre
Overlord
Overlord
avatar

Messages : 146
Date d'inscription : 10/08/2010
Age : 170
Localisation : Montréal

MessageSujet: Document explicatif sur le Sabbat   Ven 20 Aoû - 1:21

Les textes qui suivent sont la propriété de Ekaterina Ivanova (Katya) et ils ne sont que pour votre lecture. Tout usage de ses textes sans son consentement explicite entrainera son courroux et un shaming légendaires. Veuillez le considérer.

DOCUMENT DU SABBAT POUR NÉONATE


VOUS NE POUVEZ PARTICIPER QU’APRÈS AVOIR LU ET COMPRIS LES INFORMATIONS CI-DESSOUS, CETTE RÈGLE INCLUT DES JOUEURS DÉBUTANTS ET EXPERIMENTÉS. VOTRE PC PEUT POSSÉDER DES INFORMATIONS PLUS SPÉCIFIQUES OU NOMBREUSES, SELON SON DÉSIR, BACKGROUND ET AVEC L’ACCORD DU ST.

NB. Le document résume ce qu’un neonate Sabbat moyen s’est fait raconté. Pour cette raison, vous verrez, à certains passages de ce document, de différents points de vue que votre PC pourrait avoir. Votre PC PEUT aussi, avec l’accord des STs :
- être plus éduqué que ça et même être en désaccord avec certains des stéréotypes ou mythes exprimés ci-dessous
- être en désaccord avec les opinions et points de vue exprimés
- au contraire, ne pas être au courant de certains détails plus spécifiques ci-bas pour une raison
- interpréter différemment certains notions (par ex. les événements historiques)
NB2 : Pour des termes que vous ne connaissez pas référez-vous au lexique à la fin du document.



LE SABBAT AUJOURD’HUI


1 – LA COMPOSITION


1.1 - LES CLANS DU SABBAT

Vous pouvez lire ici le point de vue externe le plus répandu sur chacun des clans du Sabbat. Vous allez constater que les Antitribu Sabbat diffèrent de leurs cousins camarilliens. Afin de jouer un caïnite d’un clan, il est OBLIGATOIRE d’en lire la description dans le Guide de la Sabbat 3ème édition et la partie concernée (ex. la section « Antitribu ») dans le Livre du Clan, et ce, même si vous comptez jouer un personnage qui ne correspond pas aux stéréotypes.

Lasombra (Gardiens) – clan dominant du Sabbat. Dans le passé – aristocrates hautains et prestigieux, aujourd’hui leur noblesse a dégénéré en une noire moquerie. Leaders dépravés, blasés, tempérés par leurs ténèbres intérieures et des siècles d’intrigues et complots. Les vieux prônent des racines de noblesse espagnole. Les Gardiens aiment s’habiller en noir et portent une étrange affection pour la noirceur et les ombres. On murmure qu’ils se servent d’elles pour façonner des monstres atroces. Ils ne projettent pas de reflet dans les miroirs.

Tzimisce (Démons) – 2ème clan dominant du Sabbat, ils sont bizarres et aliénants, souvent à l’apparence monstrueuse ou d’une beauté parfaitement plastique. Ils tiennent maladivement à leurs coutumes et traditions païennes, violentes et totalement obscures et sont fiers de leur histoire de dirigeants guerriers du Bas Moyen Age. On dit qu’ils dorment même avec des poignées exportées de leur terre natale. De leurs rites slaves sont inspirés plusieurs des rituels Sabbat, les Tzimisce portent en eux une grande partie de la spiritualité de la secte, comptant parmi eux de nombreux prêtres.

Assamite Antitribu (Anges de Caïn) – fiers de ne pas avoir été maudits comme leurs confrères restés indépendants, ils n’en diffèrent pas beaucoup, gardant l’image de fiers guerriers islamiques appréciant la diablerie. Beaucoup ont joint la Main Noire ou occupent des postes de Templiers, Paladins, gardes de corps etc. La majoritaire Voie du Sang a été remplacée par la Voie de Caïn, à moins que certains ne cachent leur jeu? Il paraît que les très vieux Assamites noircissent avec le temps.

Brujah Antitribu (Brutes) – des piliers de la stabilité de l’idéologie Sabbat de la destruction de la tyrannie des Anciens, plus précisément les camarilliens. Adorant la violence gratuite, ils servent de troupes de choc, ce qui leur procure une utilité pour le Sabbat, aussi excellente que simpliste.

Gangrel Antitribu (Chasseurs) – solitaires et individualistes, peu présents ou importants dans le Sabbat. À la suite des frénésies, ils gagnent des traits d’un animal, devenant avec des années des monstres mi-animaux. 2 divisions :
1) Country Gangrel, sont ruraux et proches de la nature, mais préfèrent des ritae en meute à la solitude des bois.
2) City Gangrels – exclusifs au Sabbat et adhérant plus à la mentalité que leurs cousins des bois, ils incarnent des cauchemars urbains, chassant dans la jungle de béton. Leurs animaux fétiches sont des rats, hyènes, araignées et mutants des égouts, au lieu des traditionnelles chauves-souris et loups.

Malkavian Antitribu (Freaks) – tous les Malkaviens souffrent d’une maladie mentale, et les expériences deshumanisantes et violentes du Sabbat poussent ces dérangements au bout de la démence. Un des clans les plus populeux de la secte, les Malkaviens A. sont des monstres dangereux, succombant vite à leurs Bêtes. À leurs brefs moments de conscience ou de civilité, ils lancent des prophéties cryptiques sur l’avenir et des mystères oubliés. Les meutes ont des trucs pour restreindre leurs Freaks, susceptibles aux explosions de rage meurtrière.

Nosferatu Antitribu (Creeps) – dotés d’un extrémisme qui les unit, on trouve dans le clan tant les esprits les plus malveillants et dépravés, que les pénitents les plus pervertis. Ils sont parmi les suivants les plus fanatiques des Voies d’Illumination. Ils ne forment que des meutes avec d’autres Nosferatus A., gardant leurs secrets pour eux.

Panders (Cabots) – Caitiffs reconnus comme « clan » officiellement, officieusement vus encore comme des bâtards et de la chair à canon, sous les apparences d’égalité. Combattants violents, esprits peu raffinés, les Panders ont tout réussi par leur unité et fierté de groupe.

Ravnos Antitribu (Rogues) – ils se sont détournés de leur héritage romanichel et n’ont pas de relation avec le reste du clan (sans hostilités). Ils ont l’esprit nomade, inconstant et malicieux, niant leur héritage ancestral et toute attache. Ne pouvant rester en place, ils servent de scouts, s’aidant avec leur pouvoir de créer des illusions.

Toréador Antitribu (Pervers) –les Toréadors A. voient la beauté dans la souffrance humaine, douleur et cruauté, ils trouvent leur plaisir dépravé dans le tourment des autres et se délectent du gore dont ils s’entourent. Aliénés de l’humanité et en contact avec elle simultanément, ils connaissent intimement ses passions qu’ils déforment horriblement. Ils restent au sommet de la haute-société de leur secte, se différenciant de leurs cousins camarilliens dans cette sphère, par son caractère plus maléfique et sanglant. On les admire, on les dit plus déments que les Malkaviens A.

Ventrue Antitribu (Croisés) – ils détestent leurs cousins camarilliens, pour ce qu’ils sont devenus : de sales mercantiles et crosseurs en cravate. À leur opposé, les Antitribus Ventrue sont des chevaliers des temps modernes, aux valeurs féodales, ayant juré loyauté au Sabbat et ses idéaux, combattant l’ennemi dans les rangs des Templiers et Paladins, de la Main Noire et de l’Inquisition Sabbat.



1.2 - LES LIGNÉES DE SANG DANS LE SABBAT


Les lignées NE SONT PAS DISPONIBLES aux PCs, elles sont très rares et la majorité des Sabbat n’ont fait qu’en entendre parler. Votre PC n’est même pas certain de c’est quoi. Un joueur peut tenter de convaincre l’organisation d’en jouer une, s’il a le costume et le maquillage parfaits (dans le cas des Frères de Sang – un jumeau joueur), un BG de haut calibre et un Rp impeccable.


Blood Brothers (Frankensteins) – résultat d’expérimentation bizarre, probablement des Tzimische ou pire – des Tremeres Antitribu, il s’agit de jumeaux/triplets/quadruplets infértiles qui auraient une sorte de lien métaphysique qui les unit… Il y en a très peu, on ne sait pas d’où ils sortent, on les utilise comme chair à canon.

Harbringers of Skull (Lazariens) - caïnites bizarres ayant l’air de cadavres de peau et d’os. La peau est tellement étirée sur leurs têtes qu’elles ont l’air de crânes, qu’ils cachent avec des masques. Ils établissent d’insalubres labos où ils torturent et tuent froidement des cobayes. On les croît nécromanciens.

Kiasyd (Weirdlings) – grands êtres énigmatiques aux traits minces et parfaits, au blanc des yeux noirci au complet et à la peau bleutée. Ils se tiennent loin de l’action et sortent rarement des bibliothèques secrètes et souterraines où ils tentent de percer des mystères quelconques. Plusieurs rumeurs circulent à leurs sujet – p-ê qu’ils n’existent même pas, p-ê sont-ce des Tzimisce avec un thème de vicissitude?

Salubri Antitribu (Furies) – lignée guerrière de l’Antédiluvien des Salubri, qui a été diablerisé par Tremere. On murmure qu’ils seraient des infants du seul Salubrien ayant joint la Main Noire. Ils respectent un code d’honneur et vouent une haine à la Camarilla, volontaires de s’impliquer dans toute campagne militaire.

Serpents of the Light (Cobras) – il s’agirait d’une branche de Disciples de Seth qu’ils haïssent sans limite ni mesure. Ces caïnites haïtiens pratiquant le vaudou auraient joint la secte dans les années 60s.



2 - LA LOI


2.1 - LE CODE DE MILAN : 21 décembre 1933

I. Le Sabbat doit rester uni derrière le Régent de la Secte. Si nécessaire, un nouveau Régent sera élu. Le Régent gouvernera sans tyrannie, garantissant la liberté à tout Sabbat.

II. Tout Sabbat doit servir ses Guides de son mieux aussi longtemps que ces Guides serviront la volonté du Régent.

III. Tout Sabbat doit suivre avec foi les Auctoritas Ritae.

IV. Tout Sabbat doit tenir sa parole d'honneur.

V. Tout Sabbat doit traiter ses pairs avec justice et équité, renforçant ainsi la force et l'unité du Sabbat. Si nécessaire, il doit pourvoir aux besoins de ses Frères.

VI. Tout Sabbat doit faire passer les intérêts de la Secte avant les siens, quelqu’un puisse être le prix.

VII. Ceux qui se montrent indignes de ce Code seront considérés comme inférieurs, et de ce fait déchus de tout droit.

VIII. Comme cela a toujours été, il en sera toujours ainsi. La Lextalionis est le modèle d'une justice immortelle à laquelle tout Sabbat doit adhérer.

IX. Tout Sabbat doit protéger ses pairs des ennemis de la Secte. Les ennemis personnels relèvent de la responsabilité personnelle, à moins qu'ils ne menacent la sécurité de la Secte.

X. Tous les membres de la Secte doivent protéger les territoires du Sabbat de toute autre influence.

XI. Le principe d'une liberté inaliénable est le principe fondateur de la Secte. Tout Sabbat doit attendre et exiger la liberté de ses guides.

XII. Les droits de la Monomacie devront être utilisés pour régir tout conflit au sein du Sabbat.

XIII. Tout Sabbat doit apporter le soutien nécessaire à la Main Noire.

Ajout du 21 décembre 1933:
XIV. Tout Sabbat a le droit de vérifier le comportement et les activités de ses Frères pour maintenir la liberté et la sécurité.

XV. Tout Sabbat a le droit de convoquer un conseil de ses pairs et de ses guides.

XVI Tout Sabbat devra s'opposer aux membres de la Secte qui usent de l'autorité et du pouvoir que le Sabbat leur a conféré pour leur intérêt personnel au détriment du Sabbat. Toute action devra préalablement être agréée par un Quorum de Prisci.



3 - LA STRUCTURE INTERNE


3.1 - LES MEUTES

Les Sabbat vivent et fonctionnent en meutes, groupes de 3 à 6 vampires en moyenne, qui partagent des Vaulderies et autres rituels et coutumes, leitmotivs communs et une sorte de fidelité/amitié unissant les membres. Le nom et les pratiques des meutes sont très variables et dépendent largement des opinions, visions et allégeances du prêtre et autres membres. Les meutes peuvent être nomades (voyager de ville en ville, prêtant main forte) ou locales (résidant dans une même ville). Les 2 sont égales en droits. Tout Sabbat, une fois approuvé, est obligé de se trouver une meute.


3.2 - LA HIÉRARCHIE

Les noms de postes tirent leurs origines dans les inspirations Lasombra, qui, traditionnellement s’occupaient de contrôler les églises chrétiennes, dans le temps où ça rapportait encore. Tant il s’agit d’une moquerie envers Dieu qui a maudit les caïnites, tant c’est une métaphore sur la position divine des vampires dans la hiérarchie terrestre, en tant que supérieurs et guides au-dessus des humains, remplaçant leurs illuminés et prophètes à eux.

L’idéologie Sabbat clame que si dans la Camarilla, l’âge et des manigances crasse donnent un droit aux plus vieux de dominer les plus jeunes, les Sabbats accèdent aux postes de pouvoir par méritocratie. En fait, la puissance et la sagesse allant de pair avec l’âge, plus le rang est élevé, plus le caïnite est (normalement!) vieux. Mais la stabilité n’accompagne pas le poste, ce qui permet un roulement assez impressionnant.


Le Régent (Son Excellence la Plus Distinguée)

Autorité Suprême du Sabbat : Melinda Galbraith, Toréador Antitribu, résidant à Mexico.

Les Cardinaux/High Lords/Ladies (Son Éminence)

Dirigeant associé à une région spécifique, responsable d’un nombre de villes, les Archevêques desquelles se rapportent à lui. Responsables des Croisades.

Les Prisci/Grandes Maîtres/Maîtresses/Monseigneurs (Très Révérant Sire/Madame)

Vieux caïnites puissants et expérimentés. Sans pouvoir défini, ils sont des sages conseillers de la Régente, des Cardinaux et Archevêques. Responsables des promotions (ex. pour devenir Archevêque, il faut le support d’un Priscus). Ils conseillent aussi les stratèges militaires. Des jeunes loyalistes-en-devenir les voient comme un exemple de l’hypocrisie de la secte – « gang de vieux powermungers assis sur leurs fesses qui ne foutent rien depuis 200 ans au moins! »

Les Archevêques/Pères/Mères Supérieur(e)s (Sa (Haute) Excellence)

Chefs désignés d’une ville, responsables de sa gestion et de ses résidents caïnites. Maintiennent un semblant de Mascarade appelé « Ne chie pas sur ton gazon ». La plus haute instance religieuse d’une ville, souvent anciens prêtres.

Les Évêques/ Haut(e)s Pères/Mères (Son Excellence)

Une ville peut être assez grande pour avoir son territoire séparé entre 2-5 Évêques, avec ou sans un Archevêque en-dessus. Comme les Évêques sont généralement moins forts, en l’absence de l’Archevêque, les Cardinaux insistent sur la formation de conseils de 3-5 Évêques. Une rivalité peut avoir lieu et des meutes précises peuvent signifier leur allégeance à un Évêque précis et son territoire.

Les Paladins/Lord/Lady (Sire/Lady)

Conseillers et assistants (surtout militaires) des Cardinaux et autres très haut placés. Normalement ont un conseil de 12 ou 13 autour d’une table ronde avec des tabards..? Rire de ces gars est une mauvaise idée…

Les Templiers/Lord/Lady (Sire/Lady)

Assistants d’un Archevêque ou Évêque, peuvent être plusieurs. Remplissent toutes sortes de tâches, dépendamment des raisons de sa nomination : second, secrétaire, garde du corps, diplomate, casseur de jambes, personne à détester à la place de l’Évêque, celui qui se salit, qui interroge, qui frappe etc… Agit en tout temps par l’autorité de son maître.

Les Ductus/Lord /Lady/Sergeant/Chef (Ductus)

Un ductus est le chef de la meute, est responsable de la sécurité de ses membres, des plans et stratégies à adopter etc. Son leadership est rarement trop formel ou dictatorial, puisque les vinculi font disparaître les formalités… normalement…

Les Prêtres/Père/Mère/Maître/Maîtresse (Révérant(e))

Le prêtre de meute est responsable de l’état d’esprit, de la santé (?) mentale, de la motivation des troupes, de la spiritualité et des valeurs. Il préside les ritae dans la meute et peut assister les évêques dans des célébrations plus grandes.

Les Sabbat Approuvés/ Vrai Sabbat (Frère/Sœur)

Les frères et sœurs Sabbat ont des droits et devoirs exposés dans le Code de Milan.

Les Shovelhead/MassEmbraces/ (Bitch)

Vampires non initiés dans un rite de Création, qui n’ont ni prononcé leurs allégeances, ni acceptés par une meute, n’ont aucun droit. Ils peuvent se faire envoyer à la mort, chaque Sabbat peut en tuer, ils restent en arrière de leurs responsables, ne participent pas aux rituels et ne donnent pas de sang à la Vaulderie, ils ne font que boire.



4 - L’HISTOIRE DU SABBAT


L’ÂGE DES TÉNÈBRES

Les criss de vieux vampires, exploitent leurs infants jusqu’à les envoyer crever si ça les arrange. Les jeunes sont soumis par des liens de sang dont les Anciens abusent pour s’assurer leur fidélité malsaine. Les Antédiluviens manipulent, à leur tour, les Anciens, dans leur Jihad à eux. Les caïnites conviennent sur le fait de cacher leur existence aux humains, mais transgressent souvent l’entente, se croyant invincibles.

LA DIABLEURIE D’ANTIDÉLUVIENS: 13ème ou 14ème siècle..?

Gratiano du clan Lasombra soulève les jeunes contre l’oppression de leur Antédiluvien, lui pète la gueule et le diablerise. Les jeunes Tzimisce, en Europe de l’Est suivent, menés par leur chef Lugoj, ils crèvent plein de vieux et Lugoj diablerise l’Antédiluvien Tzimisce, mais tombe en torpeur par la suite. On ne sait pas pourquoi, ni ce qui lui est arrivé après…

LA RÉVOLTE DES ANARCHS : 14ème ou 15ème siècle..?

C’est alors que les Tzimisce font une découverte formidable : une façon rituelle de partager son sang avec un groupe, afin de consommer son vitae mélangé à celui des autres participants. Miracle - cette pratique brise définitivement tous les Liens de Sang liant les participants aux vampires extérieurs à la cérémonie! Ces Liens sont remplacés par une autre sorte de bloodbonds, les Vinculi – des liens d’amour et de fraternité implacables entre les participants. Cette pratique fut appelée Vaulderie et est considérée de nos nuits, comme sacrée par le Sabbat!

Une fois répandue, la Vaulderie démarre la Révolte pour de bon, brisant les chaines nous soumettant aux vieux crasses et resserrant l’unité des troupes. Les jeunes de tous les clans pertinents se lèvent contre leurs maîtres, quelques Anciens aux bonnes valeurs supportent aussi le soulèvement. Les Anarchs se qualifient Antitribus de leurs clans, signifiant qu’ils se tournent contre leurs Pères.

Enfin, plein de vieux périssent, victimes de l’insouciante confiance en leur surpuissance! Mais la guerre cause trop de pertes des 2 cotés. Les dommages collatéraux de la révolte attirent l’attention des mortels qui créent des Inquisitions et détruisent eux aussi plusieurs vampires. Finalement, tous sont affaiblis et dans la merde!


LA CONVENTION DE THORNS : 23 octobre 1493

Une conspiration d’Anciens, menée par un salopard de vieux Ventrue appelé Hardestadt (revenu des morts, car des Anarchs croyaient l’avoir tué) proposent un minable semblant de traité de paix, sous prétexte que tous sont blessés et que l’Inquisition est trop dangereuse!

Ils veulent créer une alliance appelée « Camarilla », dont les lois forceraient le caïnite à redevenir l’esclave de son Ancien et de vivre comme un mortel parmi les mortels, leur cachant et niant sa nature (en changeant « caïnite » pour le discret et ridicule « kindred »). Selon le traité, tous les rebelles le signant étaient pardonnés et pouvaient retourner à leurs niches sans punition (c’était, bien sûr, un mensonge!).

Clans Lasombra et Tzimisce, outrés, refusent et quittent. 7 clans en entier (Ventrue, Brujah, Toréador, Malkavian, Gangrel, Nosferatu, Tremere) acceptent, mais les dissidents en faisant parti renient leur familles et rejoignent les Lasombra et Tzimisce et se déclarent Antitribu définitivement.

Les insoumis créent le Sabbat, se basant sur les valeurs de la Révolte : Liberté, Loyauté, Communauté, Méritocratie au lieu de la dictature, dévotion à Caïn et opposition à ses ennemis. La part des rebelles indécis qui ne joint ni le Sabbat, ni les vieux criss, récupèrent l’appellation « Anarchs » pour leur groupe poche à eux.

Le Sabbat grandit, réunissant des caïnites insultés par la Moquerie de Thorns, dont les Antitribu Assamites s’étant aussi séparés de leur clan, lequel avait décidé de collaborer avec Hardestadt sans le joindre. Imbéciles! Le vieux salopard les a remerciés en ordonnant à ses sbires Tremere de leur lancer La Terrible Curse de la Peluche Inoffensive… pour vrai! Une chance que les Antitribu se sont poussés à temps!


LES AMÉRIQUES ET LA 1ÈRE GUERRE CIVILE: 16ème -18ème siècle?

Le Sabbat et la Camarilla se combattent; les Inquis font chier; Lasombras contrôlent l’Espagne; les branleurs « kindred » - la France.. La découverte des Amériques, libres de vieux pleins de cash, offre une opportunité aux Sabbat d’éteindre son influence et plusieurs caïnites y déménagent. On combat, avec succès, les « colons » camarilliens, mais la jeunesse de la secte, son principe de liberté et le manque d’encadrement provoquent des conflits internes dégénérant en notre 1ère Guerre Civile. La Cam en profite pour prendre du terrain. La rivalité interne gâche ainsi nos efforts d’un siècle et demi en 30 ans seulement!

L’ACTE D’ACHAT (THE PURCHASE ACT) : 1803

Les dirigeants du Sabbat signent l’Acte d’Achat, interdisant à tout Sabbat de combattre un autre Sabbat, sous peine de mort. Mais la Camarilla a eu le temps de prendre l’ouest des États-Unis, ne nous laissant que les territoires amérindiens, le Canada et le Mexique. Le Sabbat, pas regardant, s’y implante solidement.

LA 2ÈME GUERRE CIVILE: durant la 1ère Guerre Mondiale?..

Frustrés des conquêtes camarilliennes et manquant d’encadrement légal, les factions du Sabbat partent encore en guerre civile : Lasombras et Tzimisce luttent pour le contrôle de la secte, profitant de la distraction des mortels par la guerre. La Camarilla en profite encore pour nous chopper un morceau du Canada.

Pas fiers d’eux, les dirigeants du Sabbat se rencontrent à New York et signent le Code de Milan, comme Code de Loi Sabbat. En 1933, 3 addendas sont ajoutés au Code original, faisant quelques dissidents. Tous doivent prêter allégeance à ce code ou quitter immédiatement la secte.


LA 3ÈME GUERRE CIVILE : 1950s..?

Provoquée par un coup d’État raté d’un Brujah Antitribu à NY, elle dure 100 nuits. Brujah A., pris en flagrant délit par des Las et Tzimi contrariés et pour une fois, unis. Un nouveau massacre est évité par un groupe de Caitiffs se nommant les Panders, à cause de leur leader, Joseph Pander. Traditionnellement outcasts, ils ont toujours été supportés par les Brujah A. et ont décidé de repayer leur dette en prenant leur bord. Les forces devenant équivalentes, les Tzim et Las backent et proposent de faire la paix, en concédant aux Panders le statut d’un clan respectable du Sabbat.


LE TERRITOIRE SABBAT AUJOURD’HUI

Amérique du Nord (Sabbat dominant sur la Côte Est) :
Miami, Washington, DC, Baltimore, Philadelphia, Atlantic City (Atlanta), New York contestée
« L’Enclume » et « le Marteau » du Sabbat : Detroit et Montréal

L’Amérique Centrale : (le plus puissant bastion aux Amériques)
Mexico City (« capitale » ou la Régente se trouve); Tijuana

L’Europe :
L’Espagne (territoire fort et ancestral des Lasombras) : Madrid

L’Afrique, l’Australie, l’Asie etc. :
Il y a des caïnites… surement? Mais aucun territoire officiellement déclaré.



5 – LA POLITIQUE DU SABBAT


5.1 - LE PRINCIPE DES APPARENCES


La politique Sabbat est une salade de paradoxes : prônant la liberté et l’individualisme, elle prône aussi le sacrifice individuel pour le bien du groupe (du moins, il faut en avoir l’air…). C’est un darwinisme social : survit celui qui a le plus de cartes dans son deck; on accède au pouvoir par courage, prouesse martiale, stratégie, coups bas, pots-de-vin, regarder ses arrières, tricherie, meurtre et honneur… survit surtout le meilleur acteur, scénariste et sophiste. Tous les coups sont permis, tant que les apparences restent intactes : propagande, duel, espionnage, chantage, boucs émissaires. Obtenir un poste ou une position de pouvoir et le garder est aussi difficile : on le fait par son meilleur mélange entre la popularité, la force brute, le jeu intellectuel, le théâtre et l’instinct primal de danger.

Par exemple, pour être Archevêque/Évêque, un Caïnite doit faire une impressionnante démonstration de puissance suffisante pour prendre le poste et faire reculer l’opposition (mais sans tyrannie, comme chez les Camarilliens!) et d’un support de meutes nombreuses et/ou d’importance (mais pas de pathétique démocratie, comme chez les humains!). Bref frapper plus fort, acheter plus de monde et être meilleur sophiste que la concurrence.


5.2 - LES ORIENTATIONS POLITIQUES

Un Sabbat peut être un sympathisant ou un activiste d’une orientation. Dans le 2ème cas il s’affiche en tant que tel et commet des actions promouvant son groupe; dans le 1er cas il peut tant sympathiser verbalement, tant dans ses pensées uniquement.

Ultra-conservateurs – « Nous sommes une armée en temps de guerre. Pour gagner, il nous faut une hiérarchie stricte et inébranlable. Nous devons militariser plus et renforcir nos lois! ». Ils suivent le Code de Milan avec addendas à la lettre et obéissent à leurs dirigeants sans poser de questions. Cette position est souvent adoptée par des fanatiques de la cause Sabbat, des Nodistes, des mentalités militaires etc.

Statut Quo – « Une hiérarchie est nécessaire pour le bon fonctionnement de la secte. Celle qu’on a est parfaite si bien respectée, avec le commandement pyramidal du Régent aux meutes ». Cette orientation est souvent adoptée par des Sabbat plus vieux, politiciens ou opportunistes et aide à se mettre dans les faveurs de plusieurs dirigeants. Ses suivants défendent le respect des postes hiérarchiques et du Code, mais ne sont pas orientés militairement, ce qui donne de la latitude aux maniganceurs politiques et sophistes.

Modérés – Ils respectent la hiérarchie et le Code quand ils les trouvent justes et/ou quand ça fait leur affaire. Ils affirment que le principe de Loyauté ne doit jamais surpasser celui de la liberté et de la communauté.

Loyalistes – Ils sont peu nombreux et très détestés par la majorité des autorités Sabbat. Ils se disent fideles aux principes des rebelles de la Révolte des Anarchs et réclament la liberté sans dieu ni maître (tout en adhérant à la doctrine de Caïn).



5.3 - LES FACTIONS SPÉCIALES


La Main Noire –secte à l’intérieur de la secte, prestigieuse et crainte pour sa puissance, avec une grande culture de secret même envers le reste du Sabbat (laquelle fait douter certains de son allégeance moindre envers le Sabbat qu’envers la Main). KGB sabbatique, composé d’agents surentraînés, se spécialisant dans le renseignement, les opérations militaires d’envergure ou délicates, les assassinats etc. On reconnaît ses agents par un tatouage de lune noire sur la paume de la main droite.

L’Inquisition – groupe terrifiant, travaillant à l’élimination de l’infernalisme et de l’hérésie dans la secte, aux méthodes radicales incluant la torture, des ordalies et des bûchers. Moins de 20 membres, ils se déplacent en meute avec leurs supportaires et Templiers. Un Inquisiteur en fonction est traditionnellement habillé de robes rouges, originalement masqué, portant une épée en forme de l’Épée de Caïn (le symbole du Sabbat). On les craint et les évite.

Les Clans – la majorité des Sabbats accordent moins d’importance aux clans qu’aux meutes et Voies d’Illumination. Certains regroupements sont visibles : les Nosferatu A. ne forment des meutes qu’avec les leurs; on dit que les Lasombras conservateurs tiennent des réunions et respectent des coutumes propres; il en est de même pour certains Tzimisce et plusieurs Assamites A. Ces clans gardent leurs secrets pour les leurs et on sait très peu sur les fonctionnements à l’interne. Les clans se positionnent rarement au niveau politique, excepté les Panders qui revendiquent ouvertement leurs droits de clan. Les Lasombras et Tzimisce se croient visiblement pilliers et dirigeants incontestables du Sabbat, mais l’affirment rarement pour appuyer leur discours, surtout devant d’autres clans.

Les Églises – Lorsque des adeptes d’une Voie d’Illumination (voir. plus loin) sont assez nombreux dans une ville, ils peuvent fonder une église présidée par le prêtre le plus illuminé de ladite Voie. Les Églises rivalisent rarement en tant que fonctions politiques, mais les doctrines de certaines Voies peuvent se contredire, ce qui crée des conflits lorsque 2 Églises d’une similaire force s’affrontent publiquement (ou non).



6 - LA DOCTRINE RELIGIEUSE DU SABBAT


6.1 - DOCTRINE NODISTE

Le Sabbat adhère à la doctrine plaçant Caïn comme le Père des vampires et lui vouant un culte. Caïn aurait eu 13 petits-enfants (Antédiluviens), qui auraient fondé les 13 clans vampiriques, pour ensuite se rendre indignes de leur Père en bafouant ses lois et en apportant le chaos sur la terre. Depuis sa création, le Sabbat attend la Géhenne apocalyptique, le dernier combat entre les 13 et Caïn, dans lequel il prendra le bord de Caïn pour vaincre les 13 et ensuite régner à ses côtés.

Comme expliqué plus haut, le Sabbat regroupe et des fanatiques finis de cette thèse, et un paquet de caïnites qui n’y croient pas, s’en foutent ou priorisent leurs propres objectifs par rapport à une hypothétique fin du monde.


6.2 LE LIVRE DE NOD

Est appelé « Livre de Nod » un regroupement de fragments de textes anciens, reconnus comme véridique, traitant de l’histoire vampirique ancienne et de tout ce qui est relatif à Caïn et aux prophéties de la Géhenne. Il n’y a que très peu de recueils écrits disponibles aux rares érudits, les passages étant surtout récités par cœur par les prêtres, en particulier des suivants de la Voie de Caïn (voir. plus loin), Quelques extraits connus font aussi parti de discours « traditionnels » de prêtre associés à des auctoritas ritae (voir plus loin).

Le contenu approximatif du Livre de Nod

Une fois bannis de l’Éden, Adam et Ève s’établirent dans la Terre de Nod et eurent 2 fils : Cain, l’agriculteur et Abel, l’éleveur. Les 2 fils fissent un sacrifice à Dieu, sensé être la chose la plus précieuse possible. Abel sacrifia un mouton (quel sens des priorités!) et rendit papa-Dieu content. Cain sacrifia du blé et Dieu l’envoya promener, car selon Lui ce n’était pas aussi hot qu’un mouton. Alors Cain sacrifia Abel, puisque c’était ce qu’il avait véritablement de plus précieux. Mais Dieu et Adam se fâchèrent et le bannirent.

En errant, Caïn rencontra Lilith, la 1ère femme d’Adam, et probably se l’est tapé. 4 anges vinrent voir Caïn pour l’inciter à demander pardon. Caïn dit « No Way! », les anges le maudirent à avoir peur du soleil, du feu, à boire le sang, et à avoir une descendance qui se fera la guerre (« la Jyhad »). Par la suite Caïn développa les powers vampiriques. Il revint de ses errances et constata que ses parents ont eu d’autres enfants, dont Seth, qui fut fondateur officiel de la société mortelle par inceste (d’où le surnom des humains « les enfants de Seth »).

Caïn devint le big boss des mortels et fonda la 1ère Cité (Enoch). Il se créa une descendance (2ème génération) : Enoch (comme la ville), Zillah (sa chix) et Irad (goon). Eux aussi ont fait des infants malgré un avertissement de Caïn, créant la 3ème génération. Tout ce beau monde commença à se faire la guerre.

Dieu vit ce bordel et fidèle à lui-même et ses solutions radicales, envoya le Grand Déluge pour noyer ce qui le faisait chier : tous les humains (sauf Noé et cie.)! Caïn pendant se temps se poussa en retraite méditative.

Une fois le déluge fini, la 3ème génération affamée du régime au sang de crabe, constatèrent l’absence de Papa et diableriserent la 2ème génération pour ensuite construire la 2ème Cité (Enoch II) et régner sur les mortels.

Cain revint et vit que les petits-enfants ont bouffé ses infants. Il punit la 3ème génération avec des faiblesses de clan et faisant que le sang s’affaiblit avec les générations. Il proclama qu’il allait revenir lorsque ses descendants seront aussi inaptes que les humains (« Le Temps des Sang Claires »), où l’affaiblissement du sang créera une génération de pochetés, et il jugera alors tous les caïnites. Ensuite Caïn partit en sacrant.

La 3ème génération (13 Antédiluviens), fonda 13 familles qu’on connaît comme les clans Ventrue, Brujah, Toréador, Malkavian, Gangrel, Nosferatu, Salubri, Cappadocien, Tzimisce, Lasombra, Sethites, Ravnos, Assamite. Les 13 régnèrent jusqu’à ce que leurs propres infants ne se soulèvent contre eux pour les diableriser. Les 13 réussirent à fuir, habitués au même scénario. La 4ème génération se reproduit à sa guise, continuant à peupler les 13 clans. Depuis, les descendants des 13, (dont nous!) se faisons la guerre (« La Jyhad »).

Les 13 Antédiluviens se sont terrés et tombés en torpeur, mais endormis, ils influencent leurs descendants trop dupes, en préparant leur retour. Car avant que Caïn revienne, ils projettent se réveiller et reprendre des forces avec un petit déjeuner à NOUS, pour contrer Caïn lui-même par après.

Le Livre de Nod nomme le retour des 13 et de Cain la Géhenne, symbolisant l’Armaggedon des caïnites. En fait la Géhenne est la dernière Cité ou toute la marde se passera. Le Livre présente des prophéties incompréhensibles d’énumérations des signes d’avènement de la Géhenne et selon les prêtres Noddistes, nous vivons en les Nuits Ultimes, soit juste avant cette « fin du monde ». Yééé!

La doctrine Sabbat enseigne, qu’il est du devoir de tout caïnite de se préparer au combat contre les Antédiluviens qui veulent notre destruction et prendre le bord de Caïn, afin de se prouver digne de lui en prévision de son Jugement final. Pour cette raison la Sabbat se fait appeler « L’Épée de Caïn ». Tous ceux qui refusent cette doctrine méritent la mort, car ils refusent l’héritage de leur père (Caïn) et se font probablement manipuler par les 13 à leur insu. La Camarilla est particulièrement coupable, car refuse officiellement l’existence des 13 et l’imminence de la Géhenne. Plus on l’affaiblit, moins de puissance les 13 auront en se réveillant.

Ceux que Caïn considérera digne au Jugement régneront à ses côtés pour l’éternité, ou quelque chose dans le genre.

NB. Les Antédiluviens Cappadocien et Salubrien se sont fait diableriser au Moyen Âge, leurs clans se sont respectivement fait remplacer par Giovanni et Tremere. Mais ils vont probablement agir comme les 13 durant la Géhenne ou pire encore.



7 – LA PRATIQUE RELIGIEUSE DU SABBAT



Le quotidien du Sabbat contient un nombre d’observations religieuses, OBLIGATOIREMENT présidées par un prêtre.

Auctoritas Ritae – 13 rituels obligatoires auxquels toute la ville participe; un officiel religieux le plus important ou pertinent au rituel préside

Ignobilis Ritae – rituels personnalisés, de petite envergure, présidé par le prêtre de meute; pratiquée par des meutes individuelles à leur façon quand cela leur tente.



7.1 - AUCTORITAS RITAE


1 – L’Engagement (The Binding) – réaffirmation de la loyauté à la secte
21 décembre
Les Sabbats se rassemblent à proximité d’une source d’eau (plage ou dans une grande fontaine). Le groupe réaffirme leur allégeance au Sabbat et à ses principes et jure de les défendre, guidés par le célébrant. Suivi d’une Vaulderie générale et de plans d’efforts de guerre.


2 – Le Bain de Sang (The Blood Bath) - nomination d’un nouveau leader (Évêque, Archevêque, Cardinal)
Sans un Bain, le poste n’est pas officiel, voire légal. Suite au discours du célébrant, tout le monde s’agenouille devant le leader promu à tour de rôle, exprime verbalement son allégeance et verse de son sang dans un récipient; le nouveau leader répond par quelque chose qui le fait paraître sage et badass; puis il se baigne dans tout ce sang récolté. Tous boivent ensuite ledit sang.


3 – Le Festin de Sang (The Blood Feast) – party et bouffe d’humains communautaire pour occasions spéciales diverses
Une meute est spécialement crée ou une fête de chasse est organisée pour collecter les humains ou même des vampires, 1-2 nuits d’avance, pour ensuite les présenter au célébrant rituellement. Ses assistants attachent les victimes au plafond ou à des objets, dans un arrangement « artistique ». S’en suit l’arrivée théâtrale des invités (retard très mal vu). Le prêtre consacre les victimes. Suit le festin (on boit en refermant les plaies et éviter le gaspillage, mais des orgies de sang où l’on s’y baigne de façon frénétique peuvent avoir lieu).


4 - Les Rites de la Création (Creation Rites)

A – la Méthode « Shovelhead » (Étreinte de Masse) N’EST PAS UN RITUEL; NE NÉCESSITE PAS DE PRÊTRE
En temps de guerre; dans un cimetière ou n’importe où ailleurs, on étreint un groupe; puis on frappe les victimes avec une pelle sur la tête (inconscience avant la frénésie) et les enterre. Les vampires forts sortent de leurs tombes, les faibles tombent en torpeur.
Avantage: débarrasse rapidement de l’humanitas, procure une armée de bitchs
NB: Un shovelhead est considéré bitch, sauf s’il reçoit un Rite de Création formel.


B – Les Rites de la Création – EST UN RITUEL - confirmation du statut de Vrai Sabbat
Occasion : lorsque la recrue a prouvé sa pertinence
L’initiation préparatoire varie selon le clan et/ou le groupe (épreuves etc.). Ensuite le prêtre touche la tête de la recrue avec un objet brûlant et le guide dans sa récitation du serment d’allégeance au Sabbat. Suit une Vaulderie de meute.


5 – Festivo Dello Estinto (Festival of the Dead) – festival carnavalesque pour célébrer le vampirisme; dure toute la 2ème semaine de mars
Chaque meute prépare une façon de célébrer et d’impressionner ses pairs (scarification rituelle; danse macabre; pièces de théâtre; compétition sadique etc.) Plusieurs Vaulderies et un énorme Festin de Sang concluent le festival.


6 – La Danse du Feu (Fire Danse) – rave autour d’un feu de joie pour montrer son courage
Le prêtre allume un grand feu de joie; les Cainites entrent en une transe autour du feu, faisant des sauts et se démarquant avec des mouvements originaux et courageux (fous). Accompagné de rave, chantst, tamtam et encouragements à sauter.
NB. On peut refuser de participer, mais on risque le déshonneur.


7 – Les Jeux d’Instinct (Games of Instinct)
Le prêtre doit consacrer le jeu comme exercice de droiture avec comme but l’entraînement ou mise à l’épreuve de capacités diverses.
Exemples : 2 équipes dans des voitures se foncent dedans; chasse compétitive dans un labyrinthe (ex. usine désaffectée); combat contre une cible spéciale (ex. mass embrace; création Tzimisce etc.)


8 – La Monomacie – duel, souvent à mort, entre 2 caïnites
Duel en cas de conflit GRAVE entre 2 caïnites (conflit d’autorité, prendre la place d’un leader; dispute d’influence ou d’idéologie etc.); seule façon légale de détruire un sabbat approuvé.
Le defié peut refuser, mais risque le déshonneur. Un prêtre est demandé de présider (peut refuser si ne considère par les motivations pertinentes); s’il accepte, le prêtre guide les opposants dans le choix des armes et détails (ex. si à mort ou non); dans le déroulement; il peut aussi arrêter le combat à tout moment et/ou le déclarer nul.


9 – La Palla Grante (Grand Bal); Bal Masquerade; le rituel le plus important des 13
Un Bal masqué dans une place publique, à la vue du grand nombre d’humains. La soirée dansante distinguée commence par un tapis rouge. S’en suit une consécration cachée du Festin où des victimes n’ont pas été prévenues (ce ne sont pas tous les humains qui se font tuer, mais seulement quelques présélectionnés à l’abri des regards des autres). À minuit, on se déplace à l’abri des humains pour une pièce de théâtre sur une légende ou histoire vampirique, avec des « acteurs invités » à manger et le Festin. Un Bain de Sang spécial de l’Archevêque a lieu. Il se conclut par une danse frénétique sur une musique assourdissante et beuverie incontrôlée du bain, des humains et les uns des autres. Plusieurs frénésient et se jettent partout comme des fous.


10 – Les Sermons de Caine – récitation et discussion du Livre de Nod
Récitation, à tour de rôle, des passages du Livre de Nod. L’audience tiennent des chandelles et méditent; parfois suivi d’une Vaulderie. La discussion des passages lus peut durer jusqu’à l’aube.


11– La Vaulderie
Suite à un discours du prêtre, chaque participant se coupe avec un objet rituel et saigne dans un calice. Le prêtre consacre le sang, chaque membre dit quelque chose de significatif. Tout le monde boit à tour de rôle.
NB. Un Sabbat refusant de pratiquer ce rite au moins mensuellement se fait ostraciser par sa meute, risque de servir au Festin ou être tué autrement.


12– Le War Party (chasse à un ennemi de la secte)
1 – Rassemblement préparatoire et célébration : Danse de Feu, Sermons de Caine, Festins et Vaulderies.
2 - Le célébrant lance le défi de tuer la cible à chaque ductus et après que tout le monde aie accepté, il révèle le nom de la cible.
3 – La chasse débute le lendemain (c’est une compétition, les meutes peuvent se faire des coups bas, mais sans exagérer); la meute gagnante doit rapporter la cible ou une partie reconnaissable d’elle au prêtre; s’en suit un autre party. En cas de doute, la meute gagnante est celle qui a mordu la cible en premier.


13– La Chasse Sauvage (The Wild Hunt) (chasse à un traître de la secte)
L’introduction est similaire au War Party. Après la chasse, la cible pieutée est amenée devant le célébrant qui lui récite ses crimes aux frères de meute du traître. La meute torture et exécute le traitre en le jetant sur un bûcher rituel durant le discours du célébrant.


7.2 - IGNOBILIS RITAE


Les prêtres sont libres d’en inventer ou de modifier ceux-dessous.

1 – Rituel d’Allégeance
Rituel long et engagé pour un vampire qui n’a pas encore de statut Sabbat, (ex. Délateurs Camarilliens), longtemps avant le rite d’Acceptation. Avant ce rite, l’initié reste débout ou assis en arrière de sa meute durant les auctoritas ritae; il boit au dernier à la Vaulderie et n’y contribue pas, il ne peut lire, ni discuter de passages du Livre de Nod.

2 – Rituel d’Acceptation
Bienvenue dans la meute au nouveau membre/ changement de pouvoir dans la meute : le nouveau fait un serment personnalisé et remercie les autres de leur confiance; les autres lui font des cadeaux etc.

3 – Rituel de Contrition
Confession et demande de pardon d’une erreur, en échange d’une punition. Le plus politique des ignobilis, il est l’alternative fréquemment proposée à la Mort Ultime par les leaders, l’Inquisition et la Main Noire.

4 – Rituel de Bienvenue
À la rencontre de 2 meutes, tous se saluent, disant leur nom et origine. Suit une célébration et un échange de cadeaux et /ou de sang entre les ducti. Le rite est souvent utilisé comme opportunité pour discuter de divers plans.

5 – Rituel de Remerciement
Session d’énumération de ses exploits : discours commençant avec : « Je remercie Caine pour sa faveur lorsque j’ai… »

6 – Rituel Martial
Avant un combat : on lit un mantra du genre « force », « feu », « haine et vengeance » qui est chanté sur le battement du tambour. Les guerriers se décorent de sang, peinture ou henné.

7 – Rituel d’Effusion de Sang
Session de chasse/bouffe en groupe, avant de boire on dit : « Sang brûlant jaillissant de Abel au moment de sa mort, par la volonté du Sabbat, procure nous ta force! »

8 – Rituel de discrétion
Avant des missions très silencieuses, les caïnites se mordent les langues les uns des autres, les arrachent et jettent dans le feu.

9 – La danse du Soleil
À la pleine lune, des participants aux masques épeurantes et au bodypainting rouge, dansent hypnotiquement autour d’une représentation symbolique du soleil, du crépuscule à l’aube, jusqu’à ce qu’ils tombent épuisés. Un festin suit le lendemain.

10 – Tests de douleur
Pour une punition, un entraînement ou un poste de pouvoir, on teste l’endurance à la douleur d’un Sabbat par diverses techniques sadiques.

11 – The Asp’s Blessing
Le prêtre place un serpent devant chaque participant qui doit l’embrasser. Si le serpent mord le caïnite, il serait en défaveur de Cain, à cause de son passé ou d’une transgression qu’il pourrait cacher.

12 – La Vérité Révélée
Si un prêtre doute de la parole d’un Sabbat : le sujet écrit sa déclaration sur un papier avec son sang. Le prêtre brûle le papier dans un encensoir. La fumée noire révèle le mensonge, blanche – vérité. Rarement utilisé dans des causes sérieuses.

13 – Pratiques particulières de la Secte
Pièges pour identifier un vrai membre de la secte, chaque région contient ses variations.
- Le Serment de Loyauté
- Le Symbole de la secte
- Le Test de Vérification (série de questions)
- Signes et graffitis locaux
- Devise : Liberté, Loyauté, Communauté!
- Couleur mauve



8 - LES « ÉGLISES » DU SABBAT


Les descriptions ci-dessous sont les points de vue extérieurs. Que vous choisissiez de jouer l’humanitas ou une voie d’illumination, il est OBLIGATOIRE d’en lire la description qui dans le Livre du Sabbat. Le document peut aussi être fourni par l’organisation à la création de personnage.



HUMANITAS

Il s’agit du code moral d’un humain moyen basé sur les conditions dans lesquelles on serait prêt ou non à causer du tort à autrui et dans quelles proportions. Nombreux jeunes Sabbat restent sur l’humanitas à un bas niveau. Ce n’est pas très prestigieux, mais on ne les fait pas trop chier, après tout ils sont majoritaires…


VOIE DE CAIN (Nodistes)

(Majorité d’Antitribu Assamite, Toréador et Ventrue)
Des intellectuels éduqués un peu schizoïdes aimant livre des livres… ils basent leur moralité sur tous les fragments du Livre de Nod qu’ils peuvent étudier. Ensuite ils philosophent pendant des heures. Certainement les plus « vampires » de tous les Illuminés, ils possèdent une grande autorité, mais sérieux, pas grand-monde comprend ce qu’ils racontent, à part les autres Nodistes. Des intellos, philosophes, déments, schizophrènes, prophètes autoproclamés…


VOIE DE CATHARI (Albigeois)

(Plusieurs Toréador Antitribu et Tzimice)
Hédonistes, orgiaques, décadents, drogués, les Albigeois basent leur philosophie sur le matérialisme, le plaisir physique et l’excès. Leur philosophie tire ses origines de l’hérésie cathare, selon laquelle ils représenteraient le « Mal » attaché au monde matériel (par opposition au bon monde spirituel). Ils sont célèbres pour l’organisation des festivités et rituels spectaculaires, des festins de sang et des orgies.


VOIE DE LA NUIT (Nihilistes)

(Presque exclusivement des jeunes Lasombra)
Chaotiques et souvent à tendance anarchiste et un peu casse-cou, les nihilistes suivent une voie les incitant à l’acceptation de leur nature monstrueuse et maléfique et de leur mandat d’être les cauchemars incarnés des humains, le fléau du bétail en quelque sorte.


VOIE DU POUVOIR ET DE LA VOIE INTÉRIEURE (Unificateurs)

(Populaire chez les Lasombra, Antitribu Ventrue et Brujah)
Il s’agit de powermungers cherchant à affirmer le contrôle sur tout ce qui leur est disponible. Ils aiment bien se mettre un bâton dans le cul et adorent la hiérarchie, surtout s’ils sont bien placés en haut de la pyramide.


VOIE DE L’ACCORD HONORABLE (Chevaliers)

(Majorité d’Antitribu Ventrue et Salubri, certains Antitribus Nosferatus, Malkavian, Tzimisce traditionnalistes, qqs. Panders )
Des samourais modernes ils respectent un code d’honneur semblable à celui des chevaliers du Moyen Âge se basant sur la loyauté, l’honneur et la droiture.


VOIE DE LA MORT ET D’ÂME (Necronomistes)

(Plusieurs Tzimice, Antitribus Malkavian et Toréador, rumeurs d’Harbingers of Skulls)
Étranges créatures, ces vampires rationnels et impassibles, donnant à des expérimentations obscures avec quelque chose se rapportant à une façon d’étudier l’état de la mort que personne ne comprend vraiment sauf eux, ils sont laconiques, posés et ne semblent pas exprimer de sentiments en général.

VOIE DE MÉTHAMORPHOSIS (Métamorphes)

(exclusif auxTzimisce)
Créatures aliénantes à l’allure extraterrestre, les Méthamorphes semblent tenter de transcender l’état humain ET vampirique en évaluant vers une autre forme et mentalité supérieure, notamment en usant de pouvoir de vissicitude pour des modifications corporelles des plus étranges.


VOIE DU CŒUR SAUVAGE (Bêtes)

(Majorité Gangrel Antitribu Country, certains City, Antitribu Ravnos et Nosferatu)
Cette voie place le vampire en tant que chasseur au sommet de la chaîne alimentaire, encourageant une existence semblable aux prédateurs animaux sans la corruption politique et autre.


VOIE DU SANG – fermé aux joueurs (Dervishes)

(Exclusif aux Assamites traditionnels)
Cette voie encourage ses suivants Assamites de commettre des diableries pour se rapprocher le plus possible de Caine (ou son équivalent étrange) .


VOIE DE LA RÉDÉMPTION NOCTURNE – fermé aux joueurs

Cette voie est peu connue et n’est pratiquée que par quelques adeptes originaires de Montréal, de proche ou de loin liés à l’Inquisition. Elle semble se baser sur la rédemption de la malédiction vampirique par des quêtes et comportements obscurs.


VOIE DU PARADOXE (Shilmulo) – fermé aux joueurs

(Exclusif aux Ravnos)
Peu comprise, elle encourage certainement le mensonge et le chaos.


VOIE DE LILITH (Lilins, Bahari)

Souvent pratiquée par des femmes, cette voie de sombre sorcellerie est considérée hérétique et haie par l’Inquisition Sabbat. Elle est cependant clandestinement pratiquée au sein de la secte. La doctrine des Lilins affirme la supériorité de Lilith sur Caïn, dépeignant ce dernier comme un traître et colérique personnage et voue un culte sado-masochiste à la 1ère femme de Adam.


VOIE DES RÉVÉLATIONS MALÉFIQUES (Corrupteurs, Hérétiques)

(Exclusif aux Infernalistes)

Cette voie est exclusive aux vampires ayant vendu leur âme à un démon, ce qui contredit aux principes fondateurs de la secte – la liberté de tout esclavage et la loyauté prioritaire à sa cause. Les vampires esclaves des démons et leurs agents doubles sont recherchés et tués par l’Inquisition et détestés par les autres Sabbat.




9 - LA CULTURE DU SABBAT


QUELQUES INGRIDIENTS


Le Sabbat est devenu, avec les années, un illogique mélange d’influences et idéologies ne fittant juste pas ensemble. Étonnamment, ça continue à fonctionner dans son instabilité! Voici quelques-unes de références culturelles de notre absurde secte :
- L’Ancien Testament et les récits judaïques sur Caïn ont inspiré la doctrine Nodiste
- Des rites (ex. Consécration du Festin de Sang) et postes de pouvoir (Éveques, Cardinaux…) s’inspirent du catholicisme-chéri des Lasombras
- D’autres rites (ex. enterrer les futurs membres et voir lesquels pourront sortir de la terre, Bains de Sang ) rappellent le paganisme tribal des Tzimisce Transylvaniens
- Des cérémonies animistes Amérindiennes (Danses de Feu, peintures de guerre), en souvenir de la colonisation
- des pratiques guerrières arabes de nos amis Assamites A. (ex. des épreuves de confrontation de la mort banissant la peur)
- Les apports de la culture pop moderne portée par la majorité neonate (ex. raves, fétichisme, BDSM, plusieurs des jeux d’instinct)
- Plusieurs Voies d’Illumination aux origines diverses, qui se contredisent occasionnellement
- Le Code de Milan… un mot : INTERPRETABLE. Au sens où ça nous tente.
- L’idéologie paradoxale, conciliant la Liberté individuelle, la Loyauté à la secte et ses dirigeants, la Communauté qui prime sur l’individu …seems impossible non?

SUR LA FERVEUR IDÉOLOGIQUE

Dans le Sabbat, nous aspirons souvent à une apparence de ferveur religieuse, culturelle et idéologique… Mais soyons honnêtes, moins de la moitié sont de réels fanatiques de la secte!
Pour commencer, plusieurs nouveaux-nés ne comprennent/connaissent simplement pas toujours l’origine complexe des cérémonies qui leurs sont imposés par les vétérans. Ils changent et simplifient les principes ancestraux jusqu’à en déformer le sens, mais que voulez-vous! Ils les modifient à leur image, moderne, pop, casse-cou… à la déception des traditionnalistes. Nostalgiques, ils ont, au moins, une raison de chialer…
Plusieurs causes expliquent l’absence de la dévotion idéologique totale du 100% des sabbats :
- La stupidité du Pander punk qui bloque la compréhension des principes philosophiques à la base de l’enseignement de Caïn
- Le scepticisme face à la Géhenne imminente
- La désillusion – ok, on chiale contre la Cam, mais nous aussi sommes dirigés par des vieux qui nous envoient en guerre sainte et restent sur leur cul
- Des dérangements mentaux et traumas biaisant les perceptions de la réalité
- La nature du vampire - éternelle, égoïste et parasitaire. Nombreux caïnites se conforment aux apparences ne pensant qu’à ses intérêts : « Oui-oui, blabla Caïn »
- Pire encore, la manipulation de la religion comme outil politique : je suis plus Nodiste que toi, donc j’ai raison!
D’autres croient fermement en l’arrivée des Nuits Ultimes et en l’idéologie de la Jyhad contre la Cam, mais restent conscients que le Big-Shot-Illuminé-de-la-Mort-Qui-Tue au-dessus de lui, est lui, corrompu, manipulateur et partial et qu’il n’y a aucune possibilité de battre ÇA en Monomacie.

Finally, il restent encore ceux qui CROIENT – fervents fanatiques érudits de la cause car ils la savent vraie; idiots qui gobent qu’ils doivent se crisser ne première ligne des tirs ennemis; prophètes totalement déments… ils foutent la chienne car d’un coup que ces délires soient… fondés?


L’UNITÉ DE LA SECTE


La cohésion de la secte se tient en équilibre psychotique sur les vinculi provoquant l’amour malsain et imprévisible entre les membres qui auraient pu s’haïr autrement. Les choses vont vite, les rituels et événements s’enchaînent, des jeux et compétitions visant à pousser au maximum ses capacités sont souvent organisés, mais la communication entre les meutes reste très informelle et entre les activités martiales et rituelles, les vampires s’éparpillent dans l’immensité de la métropole, se perdant dans des foules seul ou avec sa meute, s’occupant de ses sales business et époussetant les squelettes dans leurs placards.


LE PARCOURS D’UN CAINITE


Les nouveaux-nés, dès l’étreinte, sont baignés dans l’idéologie du piétinage de tout ce qui est lié à l’humain, le remplaçant par une nature vampirique « supérieure ». Ces jeunessont forcés à commettre des actes monstrueux pour survivre aux épreuves, parfois mal pensées, mal faites, absurdes ou sorties d’esprits déments et aliénés des illuminés et moins illuminés caïnites. Des séquelles et traumatismes réussissent souvent à déloger les restes d’humanité, créant des êtres instables, psychotiques, névrosés, fanatiques, sadiques, sociopathes, dépendants, en relation douteuse avec leur Bête. Une fois Sabbat approuvé, des situations extrêmes et violentes s’enchainent et la sélection naturelle fait son travail, que ce soit en épreuve, entraînement, duel, opération militaire, assassinat, accident, ennemis externes et internes. Dans le Sabbat, il y a soit de très jeunes vampires, soit de très vieux, pas de juste milieu.


LA NATURE INALIÉNABLE


Au fond de soi-même, tous sont des créatures de la nuit, sombres, maudites à des conflits perpétuels, cherchant constamment le pouvoir au dépend des autres, dans des luttes entre prédateurs. En fait, dans le Sabbat comme ailleurs tout le monde ment, tout le monde a des secrets, tout le monde est achetable, tout le monde triche, tout le monde exploite qui et ce qu’il peut, tout le monde vole, tout le monde finit par tuer. La culture « salade » sabbatique, les divergences entre ses membres et leurs croyances, ses règles construites pour être utilisées en son avantage et contre l’autre, sa structure informelle, sa communication défaillante ne font que faciliter l’idée de « tout est permis, tout dépend de l’arrangement des circonstances ».



10 - LA SABBAT ET LES AUTRES REGROUPEMENTS VAMPIRIQUES


10.1 - LA CAMARILLA/ Tour d’Ivoire/ Costello


DÉFINITION

Combinaison de ce qu’il y a de pire dans un gouvernement, fonctionnement et culture. Après la Convention de Thorns ils sont revenus au statut rétrograde de la domination des jeunes par les Anciens par le biais du lien de sang forcé. La « géniale » solution que les Camarilliens ont trouvée au danger d’une résurgence de l’Inquisition mortelle fut de nier leur nature supérieure de descendants de Caïn, se conformant et essayant de ressembler au Bétail et ainsi passer inaperçus. Le loup végétarien ami avec un troupeau de brebis qui essuient leurs pattes dessus – vous voyez le genre?

Avares, peureux, égocentriques et tous traîtres, les vieux « humanisés » de la Camarilla, trop faibles pour considérer une Voie d’Illumination caïnite, s’adonnent aux jeux du Jyhad en utilisant leurs amitié cucu avec des mortels, manipulant et sacrifiant sans vergogne leurs infants qui acceptent comme des caves de rester esclaves, n’ayant ni fierté ni estime de soi, aux bottes de leurs maîtres qui eux-mêmes ne sont que des marionnettes des Antédiluviens qui préparent leur retour, en les faisant affaiblir la race caïnite, la transformant en une parodie grotesque de leur nourriture. Évidemment, l’âge et le mensonge et non le mérite et l’honneur détermine l’importance d’un Camarillien!

Pire encore, les Camarilliens nient la véracité du Livre de Nod, de l’imminence de la Géhenne et même de Caïn! Nés esclaves, ils mourront esclaves, de nos mains, car nous ne voulons laisser ces pathétiques blasphémateurs ternir l’honneur du sang de notre Père.


GÉOGRAPHIE

La Camarilla occupe la majeure partie de l’Europe de l.’ouest, une part de la Fédération Russe, la côte Ouest des États-Unis, quelques villes au Canada… Leurs bastions sont à Paris, Milan, Londres, Minneapolis, Houston, Quebec et j’en passe!


CLANS FONDATEURS


Ventrue : manipulateurs rétrogrades, les Anciens sont de dangereux marionnettistes se croyant vivre en une autre époque, les jeunes qui leur servent sont des suit boys qui crossent la Bourse aussi souvent que leurs semblables.

Brujah : des chiens de garde des Ventrue, de la chair au canon, ils gueulent à l’oppression sur tous les toits sans jamais remarquer qu’ils se font enculer par leurs boss depuis la nuit des temps.

Toréador : tapettes hystériques, ces putains à la Paris Hilton, essayant d’imiter les gribouillis des soi-disant artistes mortels, aucun talent, aucune utilité.

Tremere : sorciers soi-disant hermétiques, ces intrus perfides parmi les caïnites ont décidé de s’approprier le rôle du magicien cheezy en arrière d’un roi dans les mauvais films fantasy, en léchant les bottes à qui de droit. Il paraît qu’ils sont incestueux et tous liés au sang à leurs bosses au point où ils ne peuvent tenir debout en leur présence… Mais il ne faut pas les sous-estimer…

Nosferatu : informateurs, espions et informaticiens, probablement seule l’allégeance et les valeurs préalables les différencient de leurs Antitribu.

Malkavian : il paraît qu’ils sont moins déments dans la Camarilla… mais les caïnites d’expérience affirment qu’un fils de Malkav qui a l’air normal est celui qui est le plus dangereux…

Gangrel : exclusivement des Country Gangrel, on raconte qu’ils auraient vu raison et quitté le trou qui leur été assigné. Si vrai, espérons qu’ils auront l’intelligence de choisir à nouveau un camp, cette fois-ce le bon…


LOIS DE LA CAMARILLA

Les Camarilliens respectent un code de loi appelé Traditions, inspirée des lois des seigneurs caïnites moyenâgeux, aidant les Anciens à garder leurs infants en laisse. Il y a une dizaine de règlements, le geste de les enfreindre est puni par la destruction de l’infracteur.

En gros ça parle de respect envers le principal tyran de la place et ses droits exclusifs : tous les nouveaux arrivants doivent s’agenouiller devant Big Daddy et lui demander s’ils peuvent rester un peu; il est interdit de se reproduire; de gouler; de vivre; de se nourrir; de se trouver quelque part ou de se défendre sans que les vieux l’acceptent formellement, après un possible lien de sang et un lavage de cerveau. La diablerie est interdite parce que les vieux ont peur que leurs infants y prennent goût.

Finalement, la loi Camy number one of all times, se nomme la Mascarade et consiste en l’interdiction sous peine de mort, de faire démonstration de quoique ce soit « surnaturel » aux humains ou pouvant leur indiquer l’existence des vampires… même si ton témoin est un hobo agonisant d’une crise de foie dans une ruelle sombre et qu’il a vu ta bouche toucher le cou d’une pute sur le crack… oui, oui, tu peux mourir pour ÇA.

Kindred, La Famillle – la désignation qu’ils se donnent pour ne pas faire peur aux mortels par caïnite ou vampire, bouuuuh!



Dernière édition par Pierre le Ven 20 Aoû - 1:23, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://sabbat.monempire.net
Pierre
Overlord
Overlord
avatar

Messages : 146
Date d'inscription : 10/08/2010
Age : 170
Localisation : Montréal

MessageSujet: Re: Document explicatif sur le Sabbat   Ven 20 Aoû - 1:21

Les textes qui suivent sont la propriété de Ekaterina Ivanova (Katya) et ils ne sont que pour votre lecture. Toute usage de ses textes sans son consentement explicites entrainera son couroux et un shaming légendaire. Veuillez le considérer.

HIÉRARCHIE DE LA CAMARILLA

Des Antédiluviens qui abusent des Metuselah, qui abusent les Anciens, qui abusent leurs infants qui sont les amis des mortels ou bien les abusent aussi, ou les 2.

Le Cercle Intérieur – conseil illuminatus des chefs de clan fondateurs. Il existe p-ê même pas. Ce sont peut-être les Antédiluviens en personne. Caïn seul sait…
Les Justicars – leurs supposées bitchs à eux, un rêve de diableurie…
Les Archontes – la viande à canon des Justicars, souvent des adversaires coriaces, des chiens de garde exemplaires.
Le Prince – le vieux enculé qui dirige une ville camarillienne
Les Primogènes – le conseil des vieux en dessous de l’enculé principal. Passent le temps à se crosser – dans les 2 sens…
Le Sénéchal – la secrétaire cochonne du prince ou un équivalent
Le Sheriff – l’intrépide chef de garde dont la job est de nous courir après.

L’Élysium – le lieu de rencontre de tous ses fuckers pour se bitcher publiquement.




10.2 - LES ANARCHS

Originellement, pleurines qui n’ont suivi ni les pro-Thorns, ni les contre. Aujourd’hui ils vivent dans une anarchie mal faite, sans structure réelle et se font rentrer dedans par tout le monde. Ils clament toujours leur opposition à l’oppression mais visiblement ont oublié comment faire passer leur message. La moitié du raisonnement est fait – maintenant il suffit de leur éclairer le reste du chemin… ou faire le ménage.



10.3 - L’INCONNU

Des bonhommes Sept Heures mythiques des Anciens, une sorte d’organisation de puissants Métuselah dont le but est de faire foirer des plans de tout le monde pour leurs objectifs mystérieux… Mais finalement on n’a aucune idée de c’est qui, c’est où, ça veut quoi, si ça existe… Fucking elders…



10.4 - LES INDÉPENDANTS


Les Clans Indépendants sont concernés par : « Tu n’est pas avec nous - tu es contre nous! », renforci par l’article 10 du Code de Milan incitant à défendre le territoire de la secte contre des influences extérieures. En pratique, le Sabbat moyen ne passe pas son temps à chasser des Indépendants, il a autre chose à branler. Tant qu’ils ne se fassent pas trop remarquer et qu’ils ne réclament rien…

Assamites – chasseurs de prime islamiques, diableuristes commerçants sans allégeance autre qu’envers les leurs. Il paraît qu’ils ont une sorte d’ « école d’assassins » appelée Alamut dans un pays arabe perdu. Certains pratiquent une forme de thaumaturgie, comme les Tremere, mais ils sont rares.

Ravnos – des nomades gitans aux croyances indou… se comportent comme les gitans mortels – boivent, racontent des histoires, jouent aux cartes, crossent, volent, égorgent, violent des cadavres… Whatever…

Giovanni – ce clan italien ne donne étreinte qu’aux élus d’une famille Ada…Giovanni. Imaginez le Parrain en cheezy nécromancien. Bande de mafieux incestueux et nécrophiles, il paraît qu’ils savent lever des zombies, parler aux fantômes et à la petite fille qui sort de la télé.

Séthites – le clan des Serpents d’origine égyptienne veut le retour de l’Antédiluvien Seth (pas le même que celui des Enfants de Seth?...) pour lui servir… on s’entend-tu que ces sbires de l’ennemi méritent la destruction??? En attendant, ils empoisonnent leur environnement en agissant en corrupteurs, en émerveillant perfidement, créant des dépendances à leurs services (sexe, drogue, perversion, fétiche) et ainsi asservissant qui ils peuvent de façon basse et mesquine. Certains Inquisiteurs vont jusqu’à les accuser d’infernalisme et il est vrai qu’ils ne différent pas tant que ça d’un culte diaboliste.




11 - LES TENSIONS RACIALES



11.1 - LES HUMAINS (Enfants de Seth )


La façon de voir des sacs à jus diffère d’une Voie à une autre (à voir doc. spécifiques des Voies), d’un caïnite à un autre. L’opinion commune ramène les mortels au rang de serviteur et du souper.

Contrairement au conte d’horreur que les Camys font gober à leurs nouveaux-nés, les caïnites ne commettent pas des meurtres de masse at will, juste parce que ça leur tentait. Pourquoi jeter à la poubelle un repas en santé?? Plusieurs Voies interdisent le meurtre sans raison, de plus une telle attitude perturberait l’esprit des mortels lesquels prendraient des précautions avant de sortir la nuit et rendraient la chasse difficile pour rien.

Quelques auctoritas d’envergure nécessitent de tuer plusieurs humains, mais les équipes désignées à ramener « le souper » savent ne pas provoquer des médiatisations de disparitions de masse, soit en diversifiant les terrains de chasse, soit en choisissant des victimes qu’on ne cherchera pas trop, etc. Un caïnite ne se gêne pas de tuer un mortel par nécessité, colère, punition ou plaisir, mais on ne se lève pas à tous les soirs en projettant de répéter une nouvelle scène de Hellraiser.


11.2 - LES LUPINS (Hommes-Loups, Bêtes de la Lune)


Des bad motherfuckers tribaux et primitifs, ils vivent dans la nature sauvage. Ils peuvent prendre des formes des garous quétaines des films d’horreur, mais watch out, un caïnite moins d’un siècle ne survit à ÇA que s’il court vite… Ces brutes territoriales nous frappent à vue si l’on s’aventure dans un excès d’idiotie dans leur « boisé familial ». Mais bon, eux sont dans le bois, nous en ville, moins on se voit, mieux c’est!


11.3 - LES MAGES


Des humains qui font de la magie… hmmm… ils ont du tripper sur Harry Potter…


11.4 - LES WRAITHS (Fantômes)


Certains pros des perceptions élargies disent que des fantômes existent. Les Giovannis, les Samedis, les Death and Soul et autres lauréats du Crypt Show de l’année prétendent même les étudier… mais sérieux, les caïnites ont autre chose à faire que de courir après le fantôme de la grand-mère de Hitler…


11.5 - LES CHASSEURS (Witch hunters)

Des mortels aux capacités surprenantes (pour pas dire surnaturelles, à ce qu’on raconte), souvent des religieux, chasseraient les vampires, seuls ou en cellule, guidés par diverses motivations. Ces pathétiques humains ne peuvent rien contre les enfants de Caïn, bien entendu… Mais tout de même… rares types sont réellement dangereux pour un caïnite imprudent et stupide…faisons attention, right?











L’ ANNEXE

LE LEXIQUE


Abbé – cainite ou goule qui entretien l’havre commun
Antitribu – lignée ayant choisi une autre secte que la majorité de son clan
Archevêque – caïnite qui dirige une ville
Auctoritas Ritae – 13 rituels obligatoirement observés par tous les Sabbat, souvent plusieurs meutes en même temps
Bitch – membre probatoire de la secte
Cainite – « descendant de Cain », c’est ainsi que les Sabbats se nomment à la place de dire « vampire »
Cardinal – haut-gradé responsable d’un territoire avec plusieurs villes et Archevêques
Code de Milan – code de Loi de la secte
Convention de Thorns – signature d’un traité historique mettant fin à la Révolte des Anarchs et causant la création du Sabbat comme groupe d’opposition
Costello - Camarilla
Danse de feu – auctoritas, un rave collectif autour du feu pour entraîner la résistance au Röschrek.
Ductus – chef de meute
Épée de Cain - Sabbat
Esbat – rencontre hebdomadaire de cainites et/ou lieu où elle se tient
Évêque – grade juste en bas de l’Archevêque, soit lui sert de second et conseiller, soit dirige la ville dans un conseil des pairs de statut égal
Famille – la désignation des vampires par les Camarillien, utilisé de façon condescendante
Festin de Sang – auctoritas, festin rituel où des caïnites célèbrent en groupe, se nourrissant sur des humains suspendus au plafond
Festivo dello Estinto – auctoritas, une semaine de carnaval pour célébrer le courage face à la mort des caïnites
Havre commun – lieu de résidence et de sommeil d’une meute
Ignobilis Ritae – rituels personnalisés, souvent pratiqués en meute seulement
Jyhad – éternelle guerre totale entre vampires
Loyalists – faction politique réclamant une totale liberté, comme valeur à la base de la Révolte des Anarchs
Main Noire – milice secrète du Sabbat se spécialisant en renseignement, assassinat et opérations militaires complexes
Meute (nomade ou sédentaire) – cellule du Sabbat partageant des Vaulderies et une existence en groupe
Monomacie – auctoritas, duel rituel entre 2 Sabbat, souvent à la Mort Finale
Paladin – Templier servant un Cardinal, Inquisiteur ou même Régent
Palla Grante – auctoritas le + important, énorme bal masqué le 31 octobre
Prêtre – Sabbat approuvé comme officiel religieux puisqu’il connaît les ritae sabbatiques et a une meute à sa charge spirituelle
Priscus – haut gradé Sabbat, qui conseille les Cardinaux et le Régent.
Rite de Création – auctoritas où un nouveau Vrai Sabbat est approuvé et assermenté
Templier – homme de confiance d’un Évêque ou Archevêque, il lui est interdit de faire partie de la main Noire pour éviter des conflits d’autorité
Tête de pelle/Shovelhead – vampire résultant d’une Étreinte de Masse
Tour d’Ivoire - Camarilla
Voie d’Illumination – système de valeurs alternatif à l’humanitas
Vrai Sabbat (Sabbat Approuvé) – Sabbat ayant été rituellement accepté comme membre permanent de la secte
Vaulderie – auctoritas, mélange rituel du sang des participants et la consommation du mélange par eux – crée des liens de sang entre ces derniers et brise tous les autres.
Vinclulum (Vinculi au plur.) – liens de Sang résultants d’une Vaulderie


Revenir en haut Aller en bas
http://sabbat.monempire.net
Katya (Révérante Serena)
Cainite
Cainite
avatar

Messages : 55
Date d'inscription : 10/08/2010

MessageSujet: Re: Document explicatif sur le Sabbat   Ven 20 Aoû - 11:36

En fait, les informations ci-dessus sont la propriété de la compagnie White Wolf, le résumé est par contre fait par moi et un petit peu changé par Pierre pour son live. Razz Je ne veux juste pas retrouver mes textes sur le forum du live d'un dude qui a été trop paresseux pour écrire son propre résumé ou trop orgueilleux pour me demander le mien.

Revenir en haut Aller en bas
GM_Louis
Narrateur
Narrateur
avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 14/08/2010

MessageSujet: Re: Document explicatif sur le Sabbat   Mar 24 Aoû - 11:00

en tant que Camarillien DANS LE COEUR, Je trouve que ce texte est outrageant! La Camarilla est le capitalisme et la stabiliété qu'il nous faut Very Happy. J'avoue etre un ventrue dans l'âme, 13ieme sur la lignée du puissant Hardestat. Mais non ,sans blagues, texte TRES pertinent, meme moi j'ai appris certaines choses. Merci bcp.
Revenir en haut Aller en bas
Katya (Révérante Serena)
Cainite
Cainite
avatar

Messages : 55
Date d'inscription : 10/08/2010

MessageSujet: Re: Document explicatif sur le Sabbat   Mer 25 Aoû - 8:41

Merci! Smile J'imagine que je vais aller loin comme sociologue sabbatique si même les Ventrues de Hardestadt aiment mes textes ^.^:p:p
Revenir en haut Aller en bas
GM_Louis
Narrateur
Narrateur
avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 14/08/2010

MessageSujet: Re: Document explicatif sur le Sabbat   Jeu 26 Aoû - 16:01

A moins que ce soit une stratégie pour vous infiltrer mouhahhahahahahha les ventrues sont intangibles dans leurs plans. Vous dites Liberté Loyauté, je vous répond Prospérité et Servitude.
Revenir en haut Aller en bas
Katya (Révérante Serena)
Cainite
Cainite
avatar

Messages : 55
Date d'inscription : 10/08/2010

MessageSujet: Re: Document explicatif sur le Sabbat   Ven 27 Aoû - 1:45

Ah wiiiii viens nous infiltrer dans notre Vaulderie, viens, tu vas voir c le fun! Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Pierre
Overlord
Overlord
avatar

Messages : 146
Date d'inscription : 10/08/2010
Age : 170
Localisation : Montréal

MessageSujet: Re: Document explicatif sur le Sabbat   Sam 28 Aoû - 2:48

no offense guys mais vous faites du trolling sur un tread informatif officiel...
Revenir en haut Aller en bas
http://sabbat.monempire.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Document explicatif sur le Sabbat   

Revenir en haut Aller en bas
 
Document explicatif sur le Sabbat
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» important document sur les forces onusiennes à Cité soleil
» › Explicatif - Comment ça se passe ?
» Pourquoi les pommes sont-elles rondes ? (PV - Kallo Hone)
» À la défense d’Aristide
» Carrefour Puilboreau/Marmelade sera entretenu\ 1 million sanzabri

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Passeport Sabbat :: Accueil :: Setting :: Le Sabbat-
Sauter vers: